lundi 15 février 2016

Ma serre à orchidées, construction et évolutions

Mes moyens étant ce qu'ils sont et surtout je ne suis que locataire de la maison où j'habite, j'ai donc opté pour une petite serre de 6,25m², en polycarbonate 4mm, que j'avais au début choisi de ne pas chauffer, mais la transhumance je la fait déjà avec les vaches, avec les orchidées ça m'aurait vite fatigué!!
L'endroit choisi est derrière la maison, malheureusement presque entièrement à l'ombre en hiver mais comme dit je n'avais pas trop le choix de l'emplacement, qui au final est déjà pavé et muni d'une évacuation d'eau ce qui est bien pratique pour les arrosages copieux.




La serre ne faisant qu'1m90 de hauteur à la faitière et 1m sur les côtés, il fallait donc la surélever...j'ai opté pour 50cm.
L'idée retenue a été d'utiliser des rails pour fixer le placo, de l'OSB hydrofuge et de remplir le tout de plaque de polystyrène.
 

Et voici la base terminée et les faces externes lasurées pour plus de sécurité.

 
Vient ensuite l'étape du montage et avec ce type de serre, où le mode d'emploi est laconique au possible, ça n'a pas été une mince affaire...quelques pièces mal percées à repercer, un peu de système D et on y arrive!!
 


Pour isoler un peu mieux la porte, j'ai vissé sur les profilés des bas de porte de garage, le caoutchouc se plaque bien contre les parois!!
 


L'ombrage est posé à l'extérieur ainsi qu'une couche "fixe" le plastique bulle à l'intérieur. "Fixe" car cette couche de plastique bulle ne sera pas démontable en fonction des saisons, comme le seront les couches extérieures.


En effet, à partir du mois de novembre et généralement jusqu'aux mois d'avril - mai, la serre est recouverte de deux couches de plastique bulle, qui servent à pallier la faible épaisseur du polycarbonate et ainsi assurer une isolation bien nécessaire sous ma latitude.
 



Voici l'intérieur vide au moment juste avant l'installation des plantes.




 
Et voilà avec les plantes...photo prise en 2013 et bien que c'était déjà la crise du logement, beaucoup de nouvelles plantes se sont rajoutées depuis....le manque de place, mon plus gros problème...




 Depuis, j'ai procédé à quelques rajouts de matériel, à quelques ajustements, soit pour essayer d'améliorer les conditions des plantes en fonction des saisons, soit pour augmenter l'isolation et ainsi faire baisser ma facture de chauffage...car bien entendu la serre est chauffée une bonne moitié de l'année...
Le chauffage est couplé à un thermostat et il garanti des t° minimales de 12°C la nuit et de 17° le jour.




Par exemple j'ai un peu isolé le sol avec des plaques de polystyrène et une plaque d'OSB pour pouvoir marcher sans m'enfoncer...pas facile à mettre en place sans sortir les plantes, j'aurais le faire au début, mais bon, quand on n'a pas de tête il faut des muscles!!
 
 


 J'ai également installé un appoint de la lumière pour les plantes en hiver, ce qui réduit considérablement leur reprise au moment du printemps. Ces lampes apportent lumière, mais également chaleur, ce qui fait que le chauffage se déclenche beaucoup moins souvent quand elles sont allumées.
 

 
 J'ai installé un extracteur également relié au thermostat pour les chaudes journées d'été qui se déclenche dés que la t° de la serre atteint 32°C.


Encore pour l'été, un système d'arrosage automatique pour pallier à mon absence pendant mes congés, mais également pour faire baisser la t° de la serre en se mettant en route deux fois 1 minute par jour. C'est branché sur l'eau de conduite et ça passe par le biais d'un programmateur.

Voilà un petit tour d'horizon qui date un peu, mais globalement ça ressemble toujours à ça...en un peu plus rempli....
 
 

 

1 commentaire: